Iruya (Argentine)

Iruya, village de l’altiplano argentin proche de la frontière bolivienne. Pour y arriver, il faut franchir un col spectaculaire à 4000 m, et passer quelques rivières à gué. Généralement avec des stoppeurs pris au passage. On débarquait alors le soir dans le village où, à l’époque (en 2005), aucune infrastructure touristique n’était encore implantée : les enfants du village voyant la voiture accourraient et vous guidaient vers des maisons où les habitants avaient aménagé des dortoirs de fortune. Ensuite, après une demi-journée de marche, on pouvait accéder à un village haut perché, perdu dans la montagne, où j’ai pris les photos d’une habitante en train de filer la laine de ses llama en se servant de la force motrice d’une roue plongée à même le ruisseau. J’ai vu sur une page web que la marque de bière Guiness a tourné une publicité là-bas. On devrait interner les publicitaires en hôpital psychiatrique, ou du moins les enfermer quelque part où ils ne gâcheraient pas tout ce qui respire autre chose que la vulgarité consumériste : ça nous protégerait de leurs nuisances…

Cliquez sur n’importe quelle image pour l’agrandir dans la visionneuse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.